Archives par étiquette : Vlaams Belang

QUE VOULONS NOUS ? par Patrick Sessler

Patrick Sessler

Patrick Sessler

Trahi par les gouvernants, le peuple a le devoir de se rebeller. Il est temps qu’on fasse entendre notre voix, tous ensemble, avec tous les autres groupes de patriotes européens. C’est s’unir ou disparaître. À Bruxelles et en Flandre, le choix est facile, c’est le Vlaams Belang qui est en première ligne, comme c’est le cas du Front National en France.

QUE VOULONS NOUS ?

1. Nous voulons défendre et promouvoir l’identité européenne de notre continent.

2. Nous voulons balayer les corrompus et les incompétents qui ont la prétention de nous gouverner.

3. Nous voulons la mise en place d’une véritable démocratie avec le référendum d’initiative populaire (dont le résultat fait office de décision irrévocable) comme axe principal. Ainsi, la question du déferlement d’illégaux que nous connaissons nécessite, évidemment, une consultation populaire. Imposer cette immigration illégale massive comme c’est le cas aujourd’hui va clairement à l’encontre de la volonté des peuples européens.

4. Nous voulons le respect le plus absolu pour les héros des temps modernes qui sont celles et ceux qui se lèvent le matin pour aller travailler.

5. Nous voulons que le pays cesse d’être le caniche de toutes les instances internationales: Union européenne, ONU, OTAN, etc… Il faut apprendre à dire NON quand l’intérêt supérieur de notre peuple est en cause.

6. Nous voulons que cessent immédiatement les discriminations à l’égard de notre peuple, dans les logements sociaux, à l’embauche, etc.

7. Nous voulons que la sécurité soit rétablie sur l’ensemble du territoire: la sécurité est la première des libertés. Pour cela, au lieu d’envoyer notre armée aux quatre coins du monde, il faut l’engager dans une guerre sans merci contre la criminalité.

8. Nous voulons une Justice rapide qui applique les lois et qui prononce des peines véritablement purgées.

9. Nous voulons que le service public redevienne vraiment un service au public; avec des fonctionnaires compétents, dotés d’une conscience professionnelle irréprochable et ayant un comportement aimable et souriant. Nous payons suffisamment d’impôts pour l’exiger.

10. Nous voulons un enseignement de qualité avec de vraies évaluations sous forme de points. L’enseignement en Communauté française est aujourd’hui une machine à fabriquer des crétins.

11. Nous voulons que la protection animale et la lutte contre les cruautés soient une priorité au même titre que les autres points ci-dessus. L’arsenal juridique doit être renforcé à cet égard et que des peines de prison ferme soient prononcées et appliquées.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais vous conviendrez que c’est un bon début.

Patrick Sessler

Action du Vlaams Belang ce lundi 29 juin devant l’ambassade de France

Action du Vlaams Belang ce lundi 29 juin devant l'ambassade de FranceLe Vlaams Belang a manifesté sa solidarité avec les victimes françaises de l’islam ce lundi 29 juin. Stop à l’islamisation et fermeture des frontières étaient les mots d’ordre et chaque participant a déposé une rose blanche devant l’ambassade de France. Les patriotes européens doivent être solidaires et montrer toute l’inanité du “Padamalgam”, remède miracle d’un système qui s’écroule contre ceux qui ont les yeux ouverts.

Ayons une pensée pour la famille de cet homme dont ils ont coupé la tête pour l’exhiber ensuite comme un vulgaire trophée. Cela s’est passé il y a quelques jours, en France, en Europe, chez nous. Nous sommes tous des victimes potentielles et chaque islamiste porte en lui, par l’interprétation qu’il fait de sa religion, le germe de cette folie meurtrière. Observons que si tous les musulmans ne sont pas des terroristes, tous les terroristes sont musulmans. A méditer.

Je suis… Charles Martel !, par Frédéric Erens

Frédéric Erens est Charles Martel !

Frédéric Erens

Il est difficile de s’imaginer la frustration, l’amertume et la tristesse que l’on peut ressentir lorsqu’une catastrophe arrive alors qu’on l’avait annoncée depuis des années sans que cela n’interpelle les pouvoirs publics. C’est exactement ce que nous ressentons aujourd’hui après les massacres perpétrés par des «Français» sur d’autres «Français». Exprimé de cette façon, on perçoit immédiatement l’hiatus majeur qui existe entre les discours abstraits sur la République et la réalité.

Dans ce contexte, «être Français» ne veut plus rien dire du tout, de même qu’«être Belge» ou «être Allemand». L’antiracisme primaire qui domine toute discussion sur l’immigration depuis des décennies et l’angélisme qui en est la conséquence ainsi que le laxisme généralisé et la présence massive de populations adhérant à une religion belligène et conquérante ont créer le terreau fertile à l’émergence d’une pensée mortifère s’exprimant par une violence inouïe.

Continuer la lecture

Interview de Gerolf Annemans (ancien président du Vlaams Belang)

Gerolf  Annemans (ancien président du Vlaams Belang)Dès après les élections du 25 mai 2014, Gerolf Annemans annonçait la tenue d’une élection interne afin de désigner un nouveau président national pour le Vlaams Belang. L’avènement d’une nouvelle génération avait déjà été bien préparée et il s’agissait dès lors de transmettre le flambeau de façon tout à fait concrète. Vérités Bruxelloises a pu s’entretenir avec le président sortant du Vlaams Belang qui porte un regard objectif sur ses deux années à la direction du parti, ce qui nous permettra d’entrevoir ce que sera son avenir.

Continuer la lecture

Bruxelles: ville disparue, par Patrick Sessler

Bruxelles: ville disparue, par Patrick SesslerJe souhaite vous parler d’une ville disparue, sorte d’Atlantide moderne submergée par des mouvements de population venus de tous les continents, déchirée par des politiques suicidaires concoctées par des idiots-savants et saccagée par des architectes névrotiques.

Je veux vous parler de ma ville, Bruxelles, avec son dialecte savoureux, son humour décapant, son autodérision, ses figures flamboyantes et ses petits salauds. Comment vous dire les «arrangeurs», les cafés chantants, les rires et les pleurs d’un peuple gai qui a traversé toutes les péripéties de l’histoire en riant ? Ils sont tous venus nous envahir: les Espagnols, les Allemands, les Français, les Hollandais, même le bon vieux Jules César et ses légions et bien d’autres sont venus chez-nous mener bataille et commerce.

Continuer la lecture