Archives par étiquette : Parlement bruxellois

Rencontre avec les têtes des listes bruxelloises du Vlaams Belang

Rencontre avec les têtes des listes bruxelloises du Vlaams Belang

Gerolf Annemans, tête de liste à l’Europe, Hilde Roosens, tête de liste à la Chambre, Dominiek Lootens, tête de liste pour le Parlement bruxellois, Frédéric Erens, tête de liste pour le Parlement Flamand

La symbolique mais néanmoins très importante liste pour la Chambre des représentants sera menée par Hilde Roosens. Hilde est née à Schaerbeek en 1961. Elle est une ancienne avocate au barreau de Bruxelles. Depuis 2008, Hilde travaille pour le Vlaams Belang au groupe parlementaire du Parlement bruxellois et au Service Juridique. Mariée, elle est la maman de deux enfants.

Pour le Parlement bruxellois, c’est Dominiek Lootens-Stael qui prendra la tête de la liste. Dominiek est né en 1964. Son expérience sera cruciale puisque Dominiek y siège depuis 1991. Marié, il est le papa de de quatre enfants.

Pour le Parlement flamand, c’est le président du Vlaams Belang en région bruxelloise, Frédéric Erens, qui endosse la responsabilité de mener la liste. Frédéric est né en 1968 et est le papa d’un petit garçon. Ce n’est pas un nouveau venu comme parlementaire puisqu’il a siégé au Parlement bruxellois entre 2004 et 2009.

Continuer la lecture

Travaux inutiles, Jean-Claude Defossé inutile, par Patrick Sessler

Rappelez-vous, il y a 25Pour ECOLO, Jean-Claude Defossé est une erreur de casting. ans Jean-Claude Defossé était devenu un héros national avec son émission «Les Grands Travaux Inutiles» sur la RTB (pas encore F). Ce pourfendeur de la gabegie généralisée était devenu le porte-parole des contribuables qui voyaient le fruit de leur travail s’engloutir dans des autoroutes qui ne menaient nulle part et des ponts inachevés.

Continuer la lecture

Archives: Réponse de Patrick Sessler à la déclaration gouvernementale de Charles Picqué en 2008

Archives: Réponse de Patrick Sessler à la déclaration gouvernementale de Charles Picqué en 2008En début d’année parlementaire, il est de tradition que les chefs de gouvernements, tant fédéral que régionaux, indiquent aux assemblées les grandes lignes de leurs politiques. Vous trouvez ici la réponse de Patrick Sessler à la déclaration gouvernementale de Charles Picqué au Parlement bruxellois prononcée en 2008.

Continuer la lecture

Interview: Dominiek Lootens, député et chef de groupe du Vlaams Belang au Parlement bruxellois

Dominiek Lootens, député bruxelloisDominiek Lootens, vous êtes député bruxellois depuis longtemps, vous avez vécu la mise en place de cette Région bruxelloises avec ses hauts et ses bas, quel est votre souvenir le plus marquant comme parlementaire ?

Il s’agit plutôt d’une impression générale. Le sentiment que les institutions bruxelloises, pléthoriques et complexes ne remplissent pas leur rôle. On a parfois l’impression que ces institutions n’existent que pour donner des mandats et des jobs aux amis politiques des partis de pouvoir. Les Bruxellois savent comme moi que toute une série de problèmes qui existent depuis des dizaines d’années n’ont toujours pas trouvé de solutions. Prenons par exemple la mobilité ou la sécurité ou encore l’immigration et l’échec récurent de l’intégration.

Personne n’a jamais voulu, dans les majorités successives, prendre ces problèmes à bras le corps, avec courage et détermination, sans calculs électoraux. Je constate également que la plupart des partis qui gouvernent ou qui ont gouverné à Bruxelles sont l’otage de leur électorat allochtone. Un ancien échevin PS de Jette, avouait récemment dans Le Vif que sans cet électorat, le PS végéterait à 10% au lieu de 20% actuels, c’est tout dire. Le fait qu’aujourd’hui un quart des élus au sein du Parlement Bruxellois sont musulmans est certainement un des constats qui m’a le plus marqué au cours de ces dernières années.

Continuer la lecture

Nouveau système de récolte des sacs jaunes et bleus à Bruxelles, par Patrick Sessler

Nouveau système de récolte des sacs jaunes et bleus à BruxellesA partir du 7 janvier 2013, Bruxelles-propreté met en place un nouveau système de collecte des sacs jaunes (papiers et cartons) et des sacs bleus (PMC).

Ils seront collectés en alternance, une semaine sur deux (une semaine les jaunes et la suivante les bleus). En clair, nous devrons conserver ces sacs deux semaines au lieu d’une.

Je suis d’accord sur le principe du ramassage séparé des sacs bleus et jaunes. Il s’agit en effet d’améliorer le pré-tri à la sortie du camion et d’ainsi réaliser de substantielles économies.

Par contre, je suis est opposé au système du ramassage toutes les deux semaines:

1) Parce que de nombreux ménages bruxellois ne possèdent pas l’espace nécessaire au stockage de ces sacs;

2) Parce que l’argument avancé par Bruxelles-propreté selon lequel en moyenne un ménage sort un sac jaune tous les quinze jours et un sac bleu toutes les trois semaines ne correspond pas à la réalité, surtout en été en ce qui concerne les sacs bleus. Nos concitoyens qui trient leur déchets de façon minutieuse et systématique savent que cela génère des volumes plus importants que ceux avancés par Bruxelles-propreté.

Je dénonce une évolution des services publics vers de moins en moins de services au public. On l’a vu avec la Poste, on le voit aujourd’hui avec Bruxelles-propreté.

Le fait est que les contribuables bruxellois, qui sont les seuls à payer pour ces services, en reçoivent de moins en moins pour leur argent.

je regrette par ailleurs que ce genre de questions, qui touchent directement à la vie quotidienne de nos concitoyens, ne soient pas débattues au Parlement bruxellois.

J’observe que certaines questions liées à la politique internationale, comme le conflit israélo-palestinien, ont été mises à l’ordre du jour du Parlement bruxellois, mais que le Gouvernement bruxellois n’a pas estimé nécessaire d’ouvrir un débat complet sur les modalités de  collecte des déchets.