Archives par étiquette : Maggie De Block

Belgique – Philippe Moureaux: l’histoire d’un gigantesque échec politique, par Patrick Sessler

Pour nos lecteurs français qBelgique - Philippe Moureaux: l’histoire d’un gigantesque échec politique, par Patrick Sesslerui ne connaissent pas ou peu Philippe Moureaux, celui-ci est né à Etterbeek (commune bruxelloise) le 12 avril 1939. Il est sénateur socialiste et fut bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean (autre commune bruxelloise où la présence arabo-musulmane est massive) depuis 1992 avant d’être déboulonné en 2012. Historien, professeur émérite de critique historique et d’histoire économique à l’Université libre de Bruxelles, sa spécialité est les Pays-Bas autrichiens.

Continuer la lecture

«On se moque de nous »: la Guinée refuse le retour sur son territoire de 27 demandeurs d’asile déboutés, par Patrick Sessler

La Guinée refuse actuellement le retour sur son territoire de 27 demandeurs d’asile déboutés en Belgique.La Guinée refuse actuellement le retour sur son territoire de 27 demandeurs d’asile déboutés en Belgique. Plusieurs de ces demandeurs d’asile sont des criminels annoncent Sudpresse, De Standaard et Het Nieuwsblad. L’État guinéen a signifié au cabinet de la secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Maggie De Block son refus d’autoriser l’atterrissage de l’avion militaire les transportant.

Rappelons que Maggie De Block avait rencontré le président de la Guinée, Alpha Condé, en février et qu’il avait été convenu que ces rapatriements ne devaient poser aucun problème.

Continuer la lecture

Bruxelles: Yvan, le terrible Mayeur, par Patrick Sessler

Bruxelles: Yvan, le terrible Mayeur, par Patrick SesslerParmi les nombreuses catastrophes qui s’abattent sur la ville de Bruxelles, le catapultage d’Yvan Mayeur à la fonction de Bourgmestre est une très vilaine cerise sur un gâteau bien décati. Son derrière n’était pas encore bien assis sur le trône mayoral qu’éclatait le juteux scandale du Samu Social (on se rappelle que Mayeur, alors président du CPAS, avait fait nommé une créature qui empochait un salaire monstrueux pour s’occuper des sans-abris, sans compter un logement de prestige pour un loyer ridiculement bas. Depuis lors, cette pauvresse à remplacer son ami Mayeur à la tête du CPAS). Disons-le tout net, Yvan Mayeur est l’archétype du cacique socialiste. Ces gens-là pensent qu’ils peuvent tout se permettre parce qu’ils sont convaincus de défendre des idées supérieurement généreuses. Le Bien qu’ils apportent au genre humain est d’une telle ampleur et leurs sentiments sont d’une telle pureté qu’ils ont définitivement quitté leur enveloppe charnelle pour se transformer en divinité absolue. Ils ne se sentent donc plus astreints à se plier aux petites contingences insignifiantes imposées au vulgum pecus. Comme la loi, par exemple.

Continuer la lecture