Archives par étiquette : FPO

Interview de Gerolf Annemans (ancien président du Vlaams Belang)

Gerolf  Annemans (ancien président du Vlaams Belang)Dès après les élections du 25 mai 2014, Gerolf Annemans annonçait la tenue d’une élection interne afin de désigner un nouveau président national pour le Vlaams Belang. L’avènement d’une nouvelle génération avait déjà été bien préparée et il s’agissait dès lors de transmettre le flambeau de façon tout à fait concrète. Vérités Bruxelloises a pu s’entretenir avec le président sortant du Vlaams Belang qui porte un regard objectif sur ses deux années à la direction du parti, ce qui nous permettra d’entrevoir ce que sera son avenir.

Continuer la lecture

Elections en Autriche: bravo au FPÖ de Heinz-Christian Strache (22,4%)

Elections en Autriche: bravo au FPÖ de Heinz-Christian Strache (22,4%)

L’actuelle majorité parvient à se maintenir de justesse mais elle accuse un net recul. Pourtant les observateurs sont unanimes: l’Autriche a plutôt mieux résisté à la crise économique et financière en Europe que les autres pays.

La coalition qui réunit gauche et droite a senti le vent du boulet avec un FPÖ à 22,4%.

Le Parti social-démocrate (SPÖ) dégringole à 26,7% et les conservateurs de l’ÖVP atterrissent à 23,8%. Il s’agit historiquement de leur plus mauvais score.

Continuer la lecture

Lionel Baland interroge Marion Maréchal-Le Pen pour le site «Nouvelles de France»

Filip De Winter, Frédéric Erens et Dominiek Lootens avec Marion Le Pen à Boom ce dimanche 29 septembre

Filip De Winter, Frédéric Erens et Dominiek Lootens avec Marion Le Pen à Boom ce dimanche 29 septembre

Marion Maréchal-Le Pen s’est rendue à Boom près d’Anvers ce dimanche 29 septembre 2013 afin d’assister à la Fête européenne organisée par le parti nationaliste flamand Vlaams Belang. Lionel Baland l’a rencontrée à cette occasion et l’a interrogée pour Nouvelles de France (www.ndf.fr).

Continuer la lecture

Tribune libre de Pieter Kerstens: un puissant raz de marée électoral se prépare en Europe

La volonté progressiste de métissage à tout prix et l’obligation de « société multiculturelle » imposée par les mondialistes depuis 40 ans, n’a plus rien à voir avec l’immigration des années 60 et constitue un danger pour l’équilibre et l’identité de notre société confrontée à l’Islam conquérant.La volonté progressiste de métissage à tout prix et l’obligation de « société multiculturelle » imposée par les mondialistes depuis 40 ans, n’a plus rien à voir avec l’immigration des années 60 et constitue un danger pour l’équilibre et l’identité de notre société confrontée à l’Islam conquérant. Tous les attentats commis en Europe, depuis ceux du métro à Paris, confirment cette constatation: «Tous les immigrés ne sont pas musulmans, tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais TOUS les terroristes sont des immigrés !»

Et seuls les cerveaux socialistes à mobilité réduite se refusent à reconnaître l’évidence !

Il est également hallucinant de lire dans la presse écrite, à la veille d’élections communales ou de celles de mai 2014 concernant le Parlement européen: «Forte poussée des populismes»; «La Crise favorise les partis d’extrême-droite»; «La Lepénisation des esprits progresse partout en France»; «Le danger nationaliste doit être fermement combattu»; etc., etc.. Comme s’ils n’avaient rien appris depuis 2002.

Tous les politologues, les spécialistes de l’extrême droite et les journalistes ont affirmé que le FPO en Autriche, le FN en France et le Vlaams Belang en Belgique avaient subi de sévères défaites lors de scrutins passés et qu’ils allaient disparaître de la scène politique.

Continuer la lecture