Archives par étiquette : Délinquants

Illégaux afghans: RAUS, BUITEN, OUT, DEHORS !

"Main dans la main, retourner d'où l'on vient"

“Main dans la main, retourner d’où l’on vient”

Les forces de l’ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogènes hier 25 septembre lors d’une manifestation d’illégaux afghans. Ces illégaux ont lapidé les forces de l’ordre et occasionné des déprédations au mobilier urbain de l’espace public.

La police a procédé à 50 arrestations administratives et une arrestation judiciaire.

Incroyable: les autres manifestants ont été invités par les forces de l’ordre à quitter les lieux comme préalable à la relaxe éventuelle des personnes arrêtées, relate une journaliste de l’agence Belga. La police négocie donc avec des illégaux pour libérer ceux parmi eux qui ont été arrêtés en flagrant délit.

Continuer la lecture

Coulisses de l’insécurité

fear-equals-funding[1]Un voleur sur 5 est un enfant

Les enfants sont impliqués dans 20% des vols dans les habitations et dans 40% des vols à la tire. Ces enfants viennent pour la plupart d’Europe de l’Est et plus particulièrement de Roumanie. Ceux-ci rapportent jusqu’à 250.000 euros par an. Ces gamins et ces gamines reçoivent une formation adaptée à leurs activités criminelles. Eddy De Raedt, chef de la section «criminalité contre les biens» précise qu’ «ils ne sont pas du tout nerveux lorsqu’ils cambriolent. Ils ne ressentent pas de stress. Ils sont conditionnés à cela». En 2012, on comptabilisait 70.000 cambriolages sur l’ensemble du territoire. (Source: La Capitale du 30 avril 2013)

Continuer la lecture

Centre fermé pour jeunes délinquants à Bruxelles: 24 places prévues. Insuffisant !

Centre fermé pour jeunes délinquants à Bruxelles: 24 places prévues. Insuffisant !Le Vlaams Belang soutient les plans de la ministre Huytebroeck concernant la création d’un centre pour jeunes délinquants à Bruxelles.

Le Vlaams Belang est depuis longtemps demandeur en la matière. Aujourd’hui, beaucoup trop de jeunes criminels sont relâchés dans la nature en raison du manque de place dans les institutions existantes. C’est particulièrement le cas en ce qui concerne les jeunes délinquants de la capitale.

Continuer la lecture