Archives par étiquette : Barbara Pas

L’Europe s’éveille enfin ! par Patrick Sessler

Tout ce que le pays compte de bobos, élites autoproclamées, professionnels de la pleurnicherie gauchiste s’est mobilisé avec les médias, les partis politiques, les syndicats, les associations représentant le « camp du bien » et même le Roi Philippe s’est assis sur son devoir de neutralité, d’abord suite au Brexit et plus encore avec l’élection iconoclaste de Donald Trump à la présidence des États-Unis. En effet, le « camp du bien » n’accepte pas le verdict électoral. Il conteste la légitimité des peuples à décider souverainement. En réalité, les masques tombent. Pour le « camp du bien », la démocratie, c’est quand les électeurs votent majoritairement en faveur de partis politiques qui défendent l’ouverture totale des frontières et l’accueil de millions d’illégaux. En Grande-Bretagne, comme aux États-Unis, les électeurs ont voté majoritairement en faveur du rétablissement de la souveraineté et donc des frontières, du coup, le « camp du bien » conteste les résultats des élections. Ce comportement ressemble furieusement à celui des grands totalitarismes du XXème siècle.

Continuer la lecture

Les «revenus d’intégration» octroyés aux demandeurs d’asile coûtent 5 fois plus que prévu: la facture s’élève à 137 millions d’euros

Les “revenus d’intégration” octroyés aux demandeurs d’asile coûtent 5 fois plus que prévuLes demandeurs d’asile reconnus et les personnes qui jouissent d’un statut de protection subsidiaire peuvent prétendre à recevoir une aide financière égale au «revenu d’intégration» (ancien minimex). En 2015, le montant ainsi déboursé par le Trésor belge était de 137 millions d’euros, c’est ce que révèlent les chiffres obtenus par la députée du Vlaams Belang Barbara Pas auprès du département concerné. Ce chiffre est remarquable parce qu’il est significativement plus important que ce qui était prévu et communiqué par le gouvernement.

Barbara Pas, députée du Vlaams Belang, interrogeait en début d’année le ministre de l’intégration Borsus (MR) sur le coût total des «revenus d’intégration» dévolus aux demandeurs d’asile reconnus en 2015. Sa réponse était la suivante à l’époque: 22 millions d’euros.

Continuer la lecture

Plus de 80% des ordres de quitter le territoire restent lettres mortes, par Patrick Sessler

Barbara pasEn 2015, ce n’est pas moins de 43.433 ordres de quitter le territoire qui ont été prononcés et communiqués aux intéressés. Le fait est que seuls 20% sont suivis d’effet. C’est ce que révèle une question posée par Barbara Pas, chef de groupe du Vlaams Belang à la Chambre (fédérale) au Secrétaire d’État à l’asile et à l’Immigration, Théo Franken (NV-A).

Le Vlaams Belang démontre ainsi que la “bonne nouvelle” apportée par Théo Franken sur les chiffres des retours volontaires des illégaux vers leurs pays d’origine n’était que du vent. «En dissimulant la réalité globale, le secrétaire d’État émet une vision tronquée voire mensongère de la politique belge en matière de rapatriement des illégaux», analyse Barbara Pas.

Selon la députée du Vlaams Belang, il est révélateur que dans 23.812 des cas il s’agissait d’un premier ordre de quitter le territoire. Pour ce qui est des 19.621 autres ordres délivrés, il s’agissait de personnes ayant déjà fait l’objet d’un tel ordre dans le passé, mais qui s’étaient assis dessus.

Continuer la lecture

Colloque du Vlaams Belang sur la souveraineté: morceaux choisis des interventions des orateurs du VB


Marine Le Pen (Front National) et Tom Van Grieken (Vlaams Belang) sur scène.

Tom Van Grieken (Président du Vlaams Belang)

« Chère Marine, je tiens à vous remercier de tout cœur pour votre participation à ce colloque. Nos mouvements respectifs, le Front National et le Vlaams Belang, sont des alliés et des amis de longue date. Donc, je suis certain que notre travail commun au Parlement européen sera fructueux. J’espère en tous cas que la prochaine fois que nous allons pouvoir vous accueillir parmi nous, vous serez devenue présidente de la France ! »

« Il ne faut pas disposer d’une boule de cristal pour comprendre que l’immigration illégale vers l’Europe ne va pas cesser de croître si on n’applique pas rapidement une politique d’immigration correcte et stricte. Au Moyen-Orient et en Afrique, ce ne sont pas des dizaines ou des centaines de milliers de personnes qui attendent une opportunité favorable pour débarquer chez nous, mais des millions de personnes. L’Europe n’est pas en mesure d’accueillir cette masse humaine sans mettre en danger ses propres fondements, sa stabilité, sa prospérité et sa sécurité. Si nous restons les esclaves des petites mains de l’Union Européenne, nous nous suicidons de facto ».

« Les socialistes et les libéraux forment une coalition contre notre société »

« Nos casernes, où nos soldats étaient autrefois entraînés à protéger nos frontières servent aujourd’hui de centre d’accueil pour ceux qui, franchissant frontières après frontières, viennent ici chercher les avantages de notre sécurité sociale. Notre marine, ne sert plus depuis longtemps à nous protéger, elle sert désormais comme ferry-boat pour les demandeurs d’asile entre l’Afrique et l’Europe ».

Continuer la lecture

Interview de Gerolf Annemans (ancien président du Vlaams Belang)

Gerolf  Annemans (ancien président du Vlaams Belang)Dès après les élections du 25 mai 2014, Gerolf Annemans annonçait la tenue d’une élection interne afin de désigner un nouveau président national pour le Vlaams Belang. L’avènement d’une nouvelle génération avait déjà été bien préparée et il s’agissait dès lors de transmettre le flambeau de façon tout à fait concrète. Vérités Bruxelloises a pu s’entretenir avec le président sortant du Vlaams Belang qui porte un regard objectif sur ses deux années à la direction du parti, ce qui nous permettra d’entrevoir ce que sera son avenir.

Continuer la lecture