La NV-A s’intègre

Bart De Wever joue le jeu de la multiculturalité et de l’islam à AnversIl n’aura pas fallu bien longtemps pour que les masques tombent. Bart De Wever joue le jeu de la multiculturalité et de l’islam à Anvers sans la moindre hésitation et sans la moindre gène pour ceux qui l’ont mandaté pour faire exactement le contraire.

Ceux qui croyaient qu’en l’élisant bourgmestre de la métropole anversoise, les choses allaient changer, que leur vote avait été «utile», en préférant la NV-A au Vlaams Belang, se réveillent avec un goût amer dans la bouche.

Les faits 

La ville d’Anvers vient de voter les subsides accordés aux associations; parmi celles-ci:

– Da Acht (soutien aux illégaux et aux demandeurs d’asile): 200.000 €
– Ewe Multiculturalism: 4.167 €
– Kwahu Assase Aban: 4.167 €
– Nothern Ghanaians Association: 4.167 €
– Platform Allochtone Jeugd vereniging: 121.000 €
– TamTamgogo: 4.170 €
– Unie van Moskeeën: 9.000 €
– VOEM v.z.w. (Association pour le développement et l’émancipation des musulmans): 50.000 €

Pour pouvoir se positionner dans le système politicien dominant, Bart De Wever et la NV-A font donc le contraire de ce qu’ils promettent lorsqu’ils ont quelques miettes de pouvoir.

D’un côté, De Wever annonce bruyamment que les «combattants» partis en Syrie seront rayés du registre de l’État civil à Anvers (mais pas tous) ce qui ne concerne que 22 individus, mais de l’autre côté, on vote en catimini des subsides à des associations qui promeuvent l’islam dans la ville, ce qui concerne des milliers de personnes.

C’est décevant et c’est bon à savoir à l’approche des élections du 25 mai 2014.

Un seul parti a choisi de tous temps la ligne droite sans dévier de ses principes: le Vlaams Belang.

Également bon à savoir dans le même contexte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *