Coulisses de l’insécurité

fear-equals-funding[1]Un voleur sur 5 est un enfant

Les enfants sont impliqués dans 20% des vols dans les habitations et dans 40% des vols à la tire. Ces enfants viennent pour la plupart d’Europe de l’Est et plus particulièrement de Roumanie. Ceux-ci rapportent jusqu’à 250.000 euros par an. Ces gamins et ces gamines reçoivent une formation adaptée à leurs activités criminelles. Eddy De Raedt, chef de la section «criminalité contre les biens» précise qu’ «ils ne sont pas du tout nerveux lorsqu’ils cambriolent. Ils ne ressentent pas de stress. Ils sont conditionnés à cela». En 2012, on comptabilisait 70.000 cambriolages sur l’ensemble du territoire. (Source: La Capitale du 30 avril 2013)

Illégaux délinquants: le top des nationalités

7.000 délits perpétrés par des illégaux délinquants en 2012, 7.959 en 2011. 7232 interpellations en 2012. Hitparade des nationalités: Algérie, Maroc, Roumanie, Tunisie, Territoires palestiniens, Serbie, Pologne, Bulgarie, Albanie. Le cabinet de la secrétaire d’État à l’Asile et la Migration fait remarquer que «la nationalité est celle déclarée par l’étranger lui-même au moment de son interpellation et qu’il ne s’agit donc pas nécessairement de sa véritable nationalité». L’Office des étrangers est incapable de fournir des statistiques relatives aux illégaux qui ont été ré-interceptés après un ordre de quitter le territoire et une récidive dans la délinquance. Il est tout aussi incapable de donner le nombre de personnes qui ont été effectivement condamnées et expulsées après une telle interpellation. (Source: La Capitale du 14 mai 2013)

Un retraité sur 4 victime de vols

Les derniers chiffres de la police fédérale annoncent 1.440 faits de vols dans les maisons de retraite en 2011. Test-Achats, qui s’est penché sur les maisons de repos et a interrogé 1.300 personnes, avance qu’un résident sur 4 se dit avoir été victime d’un vol dans l’établissement. (Source: La Capitale du 24 avril 2013)

5.000 sacs à main volés

5.000 sacs à main sont volés chaque année, à l’arraché ou en voiture. (Source: La Capitale du 24 avril 2013)

En Belgique, un tueur coûterait 1.500 €

Discount sur les tueurs à gage en Belgique. Il semble que les crimes commandités prennent de l’ampleur en Belgique, par contre les prix chutent. Ainsi, il y a trois ans, en Wallonie, on pouvait faire trucider son prochain pour 2.500 euros, mais aujourd’hui, le même «service» vous est rendu pour 1.500 euros. Pour ceux qui préfèrent des solutions moins radicales, signalons par exemple qu’enfermer quelqu’un pendant une heure dans le coffre d’une voiture pour lui faire peur coûterait 150 euros et que jeter la voiture de votre ennemi ne vous coûterait que 500 euros. (Source: La Capitale du 18 avril 2013)

250 vols dans les cimetières de la Ville de Bruxelles

Depuis octobre 2012 et le 13 mars 2013, ce ne sont pas moins de 250 vols qui ont été constatés. Ce sont les faits d’une bande organisée, comme pour le vol de cuivre sur les lignes de la SNCB. Les voleurs sont intéressés par le cuivre et le bronze. Le phénomène tend à se propager à l’ensemble des cimetières bruxellois. (Source: La Capitale du 30 avril 2013)

Vol des sacs-poubelle jaunes

Une tonne de papier se vend entre 100 et 120 euros, voilà l’un des mobiles de ces vols qui se multiplient et qui inquiètent Bruxelles-Propreté. Le phénomène est à rapprocher des vols de métaux sur les lignes de la SNCB et dans les cimetières. Un autre mobile est de s’emparer de données confidentielles contenues sur des documents imprudemment glissés dans les sacs jaunes et de les utiliser pour détourner de l’argent. Un seul conseil, détruisez vos documents confidentiels avant de les conditionner dans votre sac jaune. (Source: La Capitale du 16 mai 2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *