Archives de catégorie : Patrick Sessler

La dictature des minorités, fléau du siècle, par Patrick Sessler

VilloNotre société est de plus en plus confrontée à un phénomène qui mine littéralement les fondements de la démocratie: la dictature des minorités. Les exemples sont légion.

Durant la campagne électorale de 2014, les Bruxellois ont reçu dans leur boîte aux lettres un dépliant électoral d’Ecolo qui indiquait que seuls 4% des Bruxellois utilisent le vélo pour se rendre sur leur lieu de travail. Il ne faut pas être astrophysicien pour comprendre que donc 96% des autres Bruxellois se déplacent soit à pied, en transport en commun, en moto, ou en voiture. Ces pauvres 4% démontrent par ailleurs que malgré la propagande massive et permanente en faveur de la bicyclette depuis 15 ans, la toute grande majorité des Bruxellois n’est pas assez folle pour risquer sa vie à vélo dans la capitale. Pourtant, les lobbyistes obsessionnels du vélo constituent une minorité extrêmement agissante, toujours prompte à imaginer les actions les plus saugrenues pour imposer l’usage du vélo aux Bruxellois (comme ces défilés grotesques de cyclistes nus !).

Continuer la lecture

Pourquoi l’absentéisme de longue durée explose en 2014, par Patrick Sessler

Pourquoi l'absentéisme de longue durée explose en 2014, par Patrick SesslerJe l’ai déjà écrit à plusieurs reprises sur ce site: on persiste à oublier un élément majeur pour comprendre l’explosion de l’absentéisme de longue durée.

Chaque fois que de nouveaux sommets sont atteints on ressort «le vieillissement de la population, la pénibilité du travail, la charge émotionnelle très lourde inhérente à certaines professions ou le manque de reconnaissance».

Nos universités se penchent fébrilement sur le phénomène du burn-out, le patronat se gratte la tête et les syndicats dénoncent les conditions de travail.

L’absentéisme est passé de 4,81% en 2013 à 5,12%  en 2014, soit un taux jamais atteint jusqu’à présent (ces chiffres sont livrés par le secrétariat social SD Worx, sur base de données glanées auprès de 17.282 entreprises et organisations).

Ce taux d’absentéisme s’explique en grande partie par les maladies de longue durée (de 1 à 12 mois d’arrêt de travail). Ces maladies de longue durée ont quasi doublé en six ans au point que leur nombre dépassent désormais les maladies de courte durée.

Continuer la lecture

32ème P.V. pour séjour illégal !, par Patrick Sessler

32ème P.V. pour séjour illégal !, par Patrick SesslerNous fustigions en 2013 le «Triomphalisme déplacé» de Maggie De Block concernant sa politique vis-à-vis des illégaux. En effet, suite à une question écrite du député du Vlaams Belang Filip De Man, la secrétaire d’État à l’asile et l’immigration annonçait triomphalement que 76.497 ordres de quitter le territoire avaient été adressés à des demandeurs d’asile déboutés et à des étrangers illégaux.

Du coup, dans un climat pré-électoral, Maggie De Block était apparue comme la Dame de fer contre l’immigration et ses multiples abus. Et, de fait, elle a fait un carton lors des élections du 25 mai.

Continuer la lecture

Florilège et considérations sur l’islam, par Patrick Sessler

sessler chambre 2André Malraux s’était exprimé en 1956 sur l’islam lors d’un entretien paru dans l’hebdomadaire américain Time. Son propos visionnaire nous interpelle parce qu’il révèle, 58 ans plus tard, la véritable myopie de ceux qui ont eu la charge de la chose publique pendant toutes ces années: «C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.

Continuer la lecture

France/Belgique – FN : le porc revient dans les cantines, par Patrick Sessler

Voilà une mesure immédiaFrance/Belgique - FN : le porc revient dans les cantineste hautement symbolique qui fait chaud au cœur.

Le Front National de Marine Le Pen démarre sur les chapeaux de roues dans les mairies qu’il vient de conquérir.

Les maires élus sous l’étiquette du Front National vont réintroduire le porc dans les menus des cantines scolaires.

Marine Le Pen est très claire sur cette question: «Nous n’accepterons aucune exigence religieuse dans les menus des écoles». Cette initiative est destinée à sauver la laïcité qui est en très grave difficulté en France ajoute la Présidente du Front National.

Continuer la lecture