Archives de catégorie : Gerolf Annemans

Colloque du Vlaams Belang sur la souveraineté: morceaux choisis des interventions des orateurs du VB


Marine Le Pen (Front National) et Tom Van Grieken (Vlaams Belang) sur scène.

Tom Van Grieken (Président du Vlaams Belang)

« Chère Marine, je tiens à vous remercier de tout cœur pour votre participation à ce colloque. Nos mouvements respectifs, le Front National et le Vlaams Belang, sont des alliés et des amis de longue date. Donc, je suis certain que notre travail commun au Parlement européen sera fructueux. J’espère en tous cas que la prochaine fois que nous allons pouvoir vous accueillir parmi nous, vous serez devenue présidente de la France ! »

« Il ne faut pas disposer d’une boule de cristal pour comprendre que l’immigration illégale vers l’Europe ne va pas cesser de croître si on n’applique pas rapidement une politique d’immigration correcte et stricte. Au Moyen-Orient et en Afrique, ce ne sont pas des dizaines ou des centaines de milliers de personnes qui attendent une opportunité favorable pour débarquer chez nous, mais des millions de personnes. L’Europe n’est pas en mesure d’accueillir cette masse humaine sans mettre en danger ses propres fondements, sa stabilité, sa prospérité et sa sécurité. Si nous restons les esclaves des petites mains de l’Union Européenne, nous nous suicidons de facto ».

« Les socialistes et les libéraux forment une coalition contre notre société »

« Nos casernes, où nos soldats étaient autrefois entraînés à protéger nos frontières servent aujourd’hui de centre d’accueil pour ceux qui, franchissant frontières après frontières, viennent ici chercher les avantages de notre sécurité sociale. Notre marine, ne sert plus depuis longtemps à nous protéger, elle sert désormais comme ferry-boat pour les demandeurs d’asile entre l’Afrique et l’Europe ».

Continuer la lecture

Interview de Gerolf Annemans (ancien président du Vlaams Belang)

Gerolf  Annemans (ancien président du Vlaams Belang)Dès après les élections du 25 mai 2014, Gerolf Annemans annonçait la tenue d’une élection interne afin de désigner un nouveau président national pour le Vlaams Belang. L’avènement d’une nouvelle génération avait déjà été bien préparée et il s’agissait dès lors de transmettre le flambeau de façon tout à fait concrète. Vérités Bruxelloises a pu s’entretenir avec le président sortant du Vlaams Belang qui porte un regard objectif sur ses deux années à la direction du parti, ce qui nous permettra d’entrevoir ce que sera son avenir.

Continuer la lecture