Archives de catégorie : Frédéric Erens

Je suis… Charles Martel !, par Frédéric Erens

Frédéric Erens est Charles Martel !

Frédéric Erens

Il est difficile de s’imaginer la frustration, l’amertume et la tristesse que l’on peut ressentir lorsqu’une catastrophe arrive alors qu’on l’avait annoncée depuis des années sans que cela n’interpelle les pouvoirs publics. C’est exactement ce que nous ressentons aujourd’hui après les massacres perpétrés par des «Français» sur d’autres «Français». Exprimé de cette façon, on perçoit immédiatement l’hiatus majeur qui existe entre les discours abstraits sur la République et la réalité.

Dans ce contexte, «être Français» ne veut plus rien dire du tout, de même qu’«être Belge» ou «être Allemand». L’antiracisme primaire qui domine toute discussion sur l’immigration depuis des décennies et l’angélisme qui en est la conséquence ainsi que le laxisme généralisé et la présence massive de populations adhérant à une religion belligène et conquérante ont créer le terreau fertile à l’émergence d’une pensée mortifère s’exprimant par une violence inouïe.

Continuer la lecture

Rencontre avec les têtes des listes bruxelloises du Vlaams Belang

Rencontre avec les têtes des listes bruxelloises du Vlaams Belang

Gerolf Annemans, tête de liste à l’Europe, Hilde Roosens, tête de liste à la Chambre, Dominiek Lootens, tête de liste pour le Parlement bruxellois, Frédéric Erens, tête de liste pour le Parlement Flamand

La symbolique mais néanmoins très importante liste pour la Chambre des représentants sera menée par Hilde Roosens. Hilde est née à Schaerbeek en 1961. Elle est une ancienne avocate au barreau de Bruxelles. Depuis 2008, Hilde travaille pour le Vlaams Belang au groupe parlementaire du Parlement bruxellois et au Service Juridique. Mariée, elle est la maman de deux enfants.

Pour le Parlement bruxellois, c’est Dominiek Lootens-Stael qui prendra la tête de la liste. Dominiek est né en 1964. Son expérience sera cruciale puisque Dominiek y siège depuis 1991. Marié, il est le papa de de quatre enfants.

Pour le Parlement flamand, c’est le président du Vlaams Belang en région bruxelloise, Frédéric Erens, qui endosse la responsabilité de mener la liste. Frédéric est né en 1968 et est le papa d’un petit garçon. Ce n’est pas un nouveau venu comme parlementaire puisqu’il a siégé au Parlement bruxellois entre 2004 et 2009.

Continuer la lecture

Entretien avec Frédéric Erens, président du Vlaams Belang en région bruxelloise et tête de liste pour le Parlement flamand à Bruxelles

Entretien avec Frédéric Erens, président du Vlaams Belang en région bruxelloise et tête de liste pour le Parlement flamand à BruxellesLa communication du Vlaams Belang bruxellois a été colossale en 2013 ?

En effet, le travail accompli est impressionnant: un toutes-boîtes sur le coût de l’immigration, un autre sur le thème «rendez-nous notre argent», encore un  autre sous forme d’almanach. De même, distribution de trois publications différentes dans toutes les boîtes aux lettres des 19 communes bruxelloises, soit 57 publications originales. La publication d’une brochure en français sur l’immigration ainsi que la traduction, en français également, du livre de Philip Claeys, «Entrer sans Frapper» sur la politique de l’UE en matière d’immigration. Il y a aussi nos publications habituelles comme «Brussels Nieuws» qui est publié quatre fois par an et «Vérités Bruxelloises» six fois. Sans oublier bien entendu notre poisson d’avril sous forme d’un clip vidéo de trois minutes visant à décourager l’immigration vers Bruxelles. Là ce fut carrément le buzz avec plus de 200.000 visionnements. Enfin, last but not least, notre congrès sur Bruxelles et à Bruxelles, à Forest pour être tout à fait précis, qui a rencontré un succès considérable. Tout ceci a demandé un engagement total de notre équipe.

Continuer la lecture

Devoir de mémoire: L’affaire Bruno Togni (1982), par Frédéric Erens et Patrick Sessler

Devoir de mémoire: L’affaire Bruno Togni (1982), par Frédéric Erens et Patrick sessler“Aucune ligue des droits de l’homme n’a élevé de protestation. Les mouvements «progressistes» n’ont pas manifesté dans les rues. Le Parlement n’a pas tremblé d’indignation… Bruno Togni, il est vrai, n’avait pas la chance d’être Nord-Africain, Turc ou Patagon: juste un petit Belge honnête, tranquille, qui terminait sa dernière année d’humanités scientifique».

C’est en ces termes que commence l’article que le journaliste Michel Marteau consacrait à «l’Affaire Bruno Togni» dans Le Soir Illustré du 25 mars 1982.

L’article en question, intitulé «Massacré par une bande de voyous !» plante d’emblée le décor: «Pris à partie par des Nord-Africains dans une soirée dansante, Bruno Togni, étudiant bien tranquille, a été assassiné de la plus horrible façon sous les yeux de ses copains. Un fait divers atroce qui, une fois de plus, amène les Bruxellois à s’interroger: «Sommes-nous encore en sécurité chez nous ?».

Continuer la lecture

Humeur: Les coupables sont connus, par Frédéric Erens

C’est un fait, rien ne vas pPagina 3 Erenslus dans le Royaume de Belgique. Nous avons un gouvernement le plus anti-social, mais aussi le moins favorable au développement de l’activité économique depuis l’après-guerre. Les gouvernements qui se sont succédés ont commis toutes les erreurs possibles.

Dette publique sidérale sous Wilfried Martens, bradage des acquis sous Dehaene, obsession européenne monomaniaque sous Verhofstadt avec comme point d’orgue la catastrophe de l’euro.

Les trois grandes familles politiques, socialiste, libérale et démocrate-chrétienne sont donc responsables du chaos dans lequel nous nous trouvons pour encore plusieurs générations. Nous connaissons les noms des coupables et pourtant ceux-ci sont encore montrés en exemple, encensés par les médias. L’avis de ces oracles est recueilli avec vénération, comme si ces «hommes d’Etat » avaient été promus au statut de demi-dieux de la chose publique. Dans certaines contrées du monde, ils auraient été jugés et probablement condamnés. Plusieurs d’entre eux auraient sans doute été fusillés, parce qu’enfin, c’est bien de haute trahison dont il s’agit ici.

Continuer la lecture