Archives de catégorie : Barbara Pas

L’Europe s’éveille enfin ! par Patrick Sessler

Tout ce que le pays compte de bobos, élites autoproclamées, professionnels de la pleurnicherie gauchiste s’est mobilisé avec les médias, les partis politiques, les syndicats, les associations représentant le “camp du bien” et même le Roi Philippe s’est assis sur son devoir de neutralité, d’abord suite au Brexit et plus encore avec l’élection iconoclaste de Donald Trump à la présidence des États-Unis. En effet, le “camp du bien” n’accepte pas le verdict électoral. Il conteste la légitimité des peuples à décider souverainement. En réalité, les masques tombent. Pour le “camp du bien”, la démocratie, c’est quand les électeurs votent majoritairement en faveur de partis politiques qui défendent l’ouverture totale des frontières et l’accueil de millions d’illégaux. En Grande-Bretagne, comme aux États-Unis, les électeurs ont voté majoritairement en faveur du rétablissement de la souveraineté et donc des frontières, du coup, le “camp du bien” conteste les résultats des élections. Ce comportement ressemble furieusement à celui des grands totalitarismes du XXème siècle.

Continuer la lecture

Les «revenus d’intégration» octroyés aux demandeurs d’asile coûtent 5 fois plus que prévu: la facture s’élève à 137 millions d’euros

Les “revenus d’intégration” octroyés aux demandeurs d’asile coûtent 5 fois plus que prévuLes demandeurs d’asile reconnus et les personnes qui jouissent d’un statut de protection subsidiaire peuvent prétendre à recevoir une aide financière égale au «revenu d’intégration» (ancien minimex). En 2015, le montant ainsi déboursé par le Trésor belge était de 137 millions d’euros, c’est ce que révèlent les chiffres obtenus par la députée du Vlaams Belang Barbara Pas auprès du département concerné. Ce chiffre est remarquable parce qu’il est significativement plus important que ce qui était prévu et communiqué par le gouvernement.

Barbara Pas, députée du Vlaams Belang, interrogeait en début d’année le ministre de l’intégration Borsus (MR) sur le coût total des «revenus d’intégration» dévolus aux demandeurs d’asile reconnus en 2015. Sa réponse était la suivante à l’époque: 22 millions d’euros.

Continuer la lecture