La facture des frais médicaux pour les illégaux multipliée par quatre

SthetoscopeLes illégaux qui ont choisi de s’installer en Belgique peuvent jouir de «l’aide médicale urgente». D’après les chiffres livrés par le Secrétaire d’Etat De Block suite à une interpellation du député fédéral du Vlaams Belang Peter Logghe, il apparaît que cette aide médicale a coûté au contribuable pas moins de 155 millions d’euros entre 2008 et 2011, soit 39 millions d’euros par an. Il s’agit d’un quadruplement par rapport à 2000. A l’époque le montant annuel consacré à l’aide médicale en faveur des illégaux s’élevait à 4.6 millions d’euros. Deux facteurs expliquent cette augmentation: la gigantesque augmentation du nombre d’illégaux et l’interprétation toujours plus large du concept d’«aide médicale urgente».

Chirurgie esthétique

«Il ne s’agit pas seulement de traitements d’urgence, mais aussi d’intervention de luxe comme des corrections du nez ou la fertilisation in vitro.  De même que des avortements, des consultations prénatales ou de la formation à l’allaitement, bref, toutes les prestations remboursées par l’Inami sont comprises aujourd’hui dans la gamme offerte par «l’aide médicale urgente».» précise Peter Logghe.

La Belgique ne devient pas seulement le CPAS du monde, mais il est aussi une destination privilégiée du tourisme médical à très très bon marché.

2 réflexions au sujet de « La facture des frais médicaux pour les illégaux multipliée par quatre »

  1. calvitie

    Ce n’est pas vraiment ce que j’appellerais “urgent”. Je pense que les gens ont une très mauvaise tendance à exploiter tout ce qui leur tombe dans la main. De cette manière, ce ne sont plus les aides médicales “urgentes” qui sont administrées mais des aides médicales tout court, au détriment toujours de l’Etat.

    Répondre
  2. Laurent

    Voilà le problème avec les “pauvres”. On veut les aider en leur tendant la main et ils tirent tout le bras. Je pense qu’ils abusent un peu de l’aide médicale qu’on leur offre. En plus, ce sont les autres citoyens qui sont légaux, eux au moins, qui paient ces dépenses. Je trouve qu’en instaurant cette aide, l’Etat a un peu légalisé l’illégal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *